Toyota RAV4 Prime 2021 : moins cher que l’hybride, si vous êtes patients 1


C’est avec un immense roulement de tambour que Toyota a finalement dévoilé le prix de la mouture hybride branchable du Toyota RAV4, la version Prime. Roulements de tambour parce que les prix étaient attendus avec beaucoup d’impatience par les clients déjà nombreux aux blocs de départ pour mettre la main sur ce véhicule, avouons-le, fort prometteur.

Il est vrai qu’il faut faire un peu de mathématiques et compter sur l’aide gouvernementale, mais le RAV4 hybride 2021 sera finalement offert à moins cher que sa contrepartie hybride simple, si vous êtes un résident du Québec.

Trois versions

Partons d’abord de la base : la version la moins dispendieuse du Toyota RAV4 Prime (assemblé au Japon, on doit le préciser) aura un prix de départ de 44 990$. Et non, ce n’est pas une coïncidence sur le prix se place juste sous le seuil de 45 000$ permettant de devenir admissible aux contributions gouvernementales.

Outre ses capacités « hybridesques » dont nous parlerons plus tard, le Toyota RAV4 Prime SE a bien d’autres qualités. Il affiche évidemment la structure du RAV4 traditionnel, ainsi qu’un écran multifonction de 8 pouces, des sièges avant et arrière chauffants, des roues de 18 pouces et un vaste gamme d’accessoires de sécurité regroupées sous l’appellation Toyota Safety Sense 2.0.

Digital Visual Media

Ajoutez environ  7000$ (donc 51 590$) et vous aurez droit à la version XSE qui reprend les éléments du SE en y ajoutant des roues de 19 pouces, un écran de 9 pouces, un toit ouvrant, un hayon assisté et la recharge sans fil pour les téléphones.

Enfin, à 56 990$, vous obtenez la version la plus haut de gamme baptisée Groupe Technologie. Ici, prenez un crayon puisque la liste d’accessoires ajoutées est impressionnantes, allant des sièges avant ventilés au système audio JBL, à l’ouverture de hayon activée par le pied aux sièges de cuir, de l’affichage tête haute au toit panoramique, en passant par les ouvertures sans clé à toutes les portes et au volant premium de la navigation et de l’audio. Bref, on ne peut rien y ajouter.

Moins cher qu’un hybride

Mais là où la nuance est importante, c’est que le Toyota RAV4 Prime disposera d’une aide financière complète, soit 5000$ du gouvernement fédéral, et 8000$ du gouvernement du Québec, en raison de la taille de sa batterie, soit 18,1 kwh. Le résultat, c’est donc un véhicule hybride branchable, offrant 65 kilomètres d’autonomie en mode 100% électrique, et qui sera moins dispendieux que les versions hybrides régulières.

Ainsi, la version SE, en retranchant le 13000$ d’aide financière, ne coûte plus que 31 990$, soit 300$ de moins que la version LE du RAV4 hybride. À 38 590$ pour la Prime XSE, on se retrouve quand même 150$ moins cher que son équivalent hybride. Enfin, à 43 990$ pour le Groupe Technologie, ce n’est que 1200$ de plus que le Limited hybride.

Face à la concurrence, le RAV4 Prime a aussi un avantage en matière de puissance d’une part, mais de prix et d’autonomie d’autre part. Il est 1500$ de plus que l’Escape, qui n’offre pas le rouage intégral en version hybride branchable, et quelque 2000$ de moins que le Outlander PHEV qui n’offre que 35 km d’autonomie électrique. Tout cela, évidemment, à la condition que l’aide gouvernementale continue d’être offerte, ce qui n’a rien de garanti.

Puissance et commercialisation

Parlons mécanique. Pour équiper son RAV4 Prime, Toyota a conservé le moteur 4 cylindres de 2,5 litres utilisé dans les autres modèles de la gamme. Mais il est jumelé à une batterie lithium-ion haute capacité de 18,1 kWh pour alimenter deux moteurs électriques. La transmission intégrale est de série et la puissance combinée de 302 chevaux, ce qui est fait un des véhicules les plus puissants offerts chez Toyota.

Évidemment, l’engouement pour le RAV4 hybride est tel qu’on ignore comment on pourra procéder à toutes les livraisons. Les premières seront d’abord concentrées au Québec, puisque c’est l’endroit avec les incitatifs les plus généreux. On estime donc que le véhicule sera populaire chez nous, même s’il sera théoriquement offert partout au pays.

L’objectif : livrer 1000 véhicules d’ici la fin de l’année 2020. Mais même si Toyota refuse de dévoiler ses chiffres de ventes anticipées, certaines affirmations sont étonnantes. Ainsi, les dirigeants pensent qu’ils procèderont à la livraison de 85% de leurs véhicules RAV4 Prime 2021 au cours de l’année calendrier 2021. Libre à vous de faire le calcul….

Alors vous avez envie d’un RAV4 Prime? Il s’agit certainement de l’aubaine de l’année avec les incitatifs. Mais faites-vite… ou préparez-vous à attendre de longs mois!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Toyota RAV4 Prime 2021 : moins cher que l’hybride, si vous êtes patients