La saga de recharge de la Hyundai Ioniq EV 2017 – mise à jour


MISE À JOUR: ma voisine électricienne (ce qui est toujours pratique) a vérifié mon installation et a confirmé que la polarité était inversée. Un correctif de deux minutes a permis d’arranger la situation. Ce qui n’explique quand même pas pourquoi la Chevrolet Bolt a fonctionné sans encombre, et pourquoi l’installation de mes voisins ne fonctionnait pas non plus. Mais au moins, outre la trop grande fragilité du chargeur, ce n’est pas la faute de la voiture.

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que, depuis quelques jours, je conduis la Hyundai Ioniq EV, une voiture 100% électrique dotée d’une autonomie de 200 kilomètres environ.

Et ceux qui me connaissent savent aussi que je ne possède pas de voiture électrique. Je n’ai donc pas pris soin d’installer une borne de recharge  240 volts à la maison, le peu d’essai de voitures électriques que je réalise chaque année ne justifiant pas, pour le moment, l’investissement.

Puis arrive la Hyundai Ioniq EV. Une excellente voiture, bien conçue, dont je parlerai un peu plus tard dans un essai complet. En attendant, je dois m’assurer qu’elle recharge, et ce n’est pas si simple.

Pour une raison que j’ignore totalement, le branchement sur ma prise extérieure (de 120 volts seulement) semble lui déplaire profondément. Elle refuse, en fait, de se charger tout simplement. Une situation étonnante d’autant que la semaine dernière, j’y chargeais quotidiennement la Chevrolet Bolt sans le moindre souci.

La première soirée, j’ai donc dû demander à ma voisine d’utiliser sa prise. Tout a bien fonctionné.

Un tour chez les voisins

J’ai cependant voulu en avoir le coeur net. Mes voisins m’ont pris pour un fou, mais je me suis baladé, à 8 h du matin avec le chargeur de la Hyundai Ioniq en main, me glissant de cour en cour pour tester leur prise extérieure avec mon appareil. Résultat: environ une prise sur trois n’était tout simplement pas compatible avec le chargement de la Ioniq.

Perplexe, je suis donc revenu à la maison, et ai fait le tour de toutes mes prises intérieures. La plupart ne sont tout simplement pas compatibles, probablement parce que le circuit est plus chargé.

Bref, j’ai dû finalement utiliser la prise de mon filtreur de piscine (qui n’est pas encore ouverte, heureusement) et une rallonge électrique conforme pour être en mesure de charger ma voiture.

Autre détail, alors que dans la voiture la charge est supposée être réduite au minimum, le chargeur indique toujours la charge maximale, même en appuyant sur le bouton arrière qui devrait régler le tout.

Bref….. Je devrai probablement faire appel à un électricien pour trouver le problème de ma prise extérieure. Mais la situation pose une sérieuse question: imaginez que vous décidiez d’aller voir belle-maman au volant de votre Hyundai Ioniq électrique, elle qui reste à 130 km de chez vous. Vous allez devoir prier pour que sa prise à elle soit compatible, sinon vous risquez fort de demeurer plus longtemps que prévu avec elle!

Il ne reste qu’à souhaiter que ce soit uniquement un problème de chargeur. Mais maintenant, je vais pouvoir ouvrir ma piscine sans attendre!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *