Ford F-150 2018, essai routier… et un peu de remorquage – Ça roule.tv 2


Selon mon réalisateur, il parait que parfois je perds patience, et je dis même des gros mots. Quand j’ai essayé le Ford F-150, j’avoue en avoir échappé quelques-uns. Rien à voir avec le camion lui-même qui a tout à fait rempli son rôle, mais plutôt avec ma capacité de reculer avec une remorque.

Je me console cependant en regardant Joannie Duquette faire la même chose (en tout cas essayer…).

Regardez l’essai du Ford F-150 2018, et profitez-en pour en apprendre un peu grâce aux questions du publics posées à notre spécialiste mécanique, Christian Fortin, de Duplessis Mécanique.

Partie 1 – la présentation

Partie 2- le remorquage

Partie 3 – la conclusion

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Ford F-150 2018, essai routier… et un peu de remorquage – Ça roule.tv

  • Michel Roy

    Come on. Quand vous parlez d’un pick-up il faudrait vous assurer que vous sachiez de quoi vous parlez. Le système sync se programme dans les 3 langues. Fr, Esp et ang. Le plus puissant n’est pas le 5.0l mais bien le 3.5 ecoboost avec 470lbs de torque. Et finalement le 5.0l en 2018 a 395 hp et 400 lbs de torque.

    • blablacom Auteur de l’article

      Vrai que le Sync se programme en trois langues, mais pour quelqu’un qui n’est pas habitué, ce n’est pas si simple. Et pour votre information, j’avais volontairement laissé le langage anglais mais en commandant Call quelqu’un, il ne comprenait jamais le nom de la personne. Ce qui est aussi vrai en français. Si je dis Appelle John White, une fois sur deux il ne comprend. Le mélange des langues n’est pas son fort.
      Le 5,0 litre EST le plus puissant avec ses 395 chevaux et non le 3,5 (375 chevaux) car la puissance, ce n’est pas le couple. Mais vous avez raison, la fiche technique est arronée et est celle de 2017.